Dessiner en volant c'est possible ? Par Carina



S’approcher du hamac, se glisser à l’intérieur, chercher comment s’y installer, et comment en sortir, se balancer, se faire tourner plus ou moins vite en s’aidant de ses mains, faire des traces tout en étant en mouvement, dessiner en volant : autant d’explorations motrices et sensorielles vécues pour chacun différemment. 


Les enfants ont eu beaucoup de plaisir à vivre cette expérience qui modifie le rapport à l’espace et certains enfants l’expriment ainsi avec leurs mots : 
« c’est comme si l’ecoline bougeait »
« je suis dans le vide, mais je ne tombe pas »
« ça tourne la tête »


 











Le mouvement circulaire généré est visible dans les traces dessinées par les enfants et dans leurs mots :  
« une balançoire qui tourne »
« c’est une tornade »
 « je suis un avion qui vole »




Le hamac permet aussi de se sentir porté, soutenu, en sécurité, tout en ayant la liberté d’être en mouvement. Les enfants parlent de leurs découvertes ainsi :  
« je suis dans un bateau »
« moi j’aime bien être là-dedans »
« quand j’étais bébé j’allais dans un sac comme ça »



Commentaires